La CIDE garantit et assure la protection de l’Enfant contre les abus, la négligence, l’exploitation et la violence. Il constitue le rempart contre toutes les sources de vulnérabilité de l’Enfant.

Cette protection de l’Enfant implique une prévention, comme une réaction pour apporter pour apporter toute réponse et solution face aux situations vécues par l’Enfant et cela dans tout type d’environnement.

En effet aujourd’hui, les conflits armés, les catastrophes naturelles sont de plus en plus fréquents et affectent particulièrement la vie des enfants, provoquant des crises humanitaires, des déplacements de populations. Or face à de telles situations, la vulnérabilité de l’enfant est exacerbée, puisqu’il se trouve sujet à de multiples ruptures dont la séparation familiale ou d’autres formes, en plus de la perte d’habitations ou de moyens d’existence, d’autonomie de dignité, d’abus, d’exploitation sexuelle, de violence, de détresse psycho sociale.

Cet état de fait appelle un travail particulier de prise en charge  en protection, pour rétablir une situation de vie acceptable garantissant le respect des droits de l’enfant. Il appelle une intervention basée sur une approche multidisciplinaire et multisectorielle, faisant agir une panoplie d’organisation formelle ou non formelle, les gouvernements, les agences de coopération multilatérale, de même que les donateurs, les communautés, les travailleurs sociaux, les familles et enfin les enfants eux-mêmes.

Ainsi selon le type d’urgence décelé, une intervention appropriée doit être planifié. L’organisation de cette intervention repose sur un dispositif d’action dont les règles découlent d’une charte et de standards minimum de l’intervention humanitaire.